route des églises romanes de la vallée de l'Ardèche
accueil  églises  carte  sentiers  manifestations  liens

  NOTRE-DAME DE NIEIGLES  

 
 
 

Mur gouttereau sud
La nef et la tribune
La première mention du prieuré qui se dresse sur un promontoire rocheux, dans un méandre de la rivière d’Ardèche, remonte au XIIe siècle. Le lieu conserve tout son charme d’antan et c’est aussi pour la vue, que l’ensemble du site mérite qu’on s’y attarde : Nieigles ne vient t-il pas du latin Nidus aquilinus, nid d’aigle ?
L’étude du monument n’est pas simple car celui-ci a subi au cours des siècles plusieurs transformations importantes qui ont bouleversé l’église romane du XIIe siècle. De la première église, il reste très certainement les murs et les arcs, les piliers romans et toutes les parties soulignées d’une corniche moulurée. Dès le début du XVe siècle, cette église se révèle trop petite et se voit agrandie par l’adjonction de chapelles dont les voûtes en croisées d’ogive trahissent un goût pour le style gothique. Le XVIIe siècle apporte aussi son lot de modifications avec une sacristie et un clocher qui, bien que tardif, conserve des formes proches du style roman.
Une Vierge à l’enfant, dite Vierge noire, faisait autrefois l’objet d’un pèlerinage à Nieigles, sur l’importante route du Puy. La remarquable statue en bois massif partiellement doré, haute de 75 cm et conservée à l’église de Pont-de-Labeaume, est une reproduction du XVIIe siècle, l’original ayant disparu lors des guerres de Religions du XVIe siècle. Elle a fait l’objet d’un classement au titre des Monument historiques.

INFOS PRATIQUES :
L'église est ouverte tous les jours
Vitrail moderne
 
La nef vue de la tribune
 
Le choeur
 
Le clocher
 
Le clocher
 
 
Le clocher et le porche
 

 

Crédit photos : Sébastien Reynier

 

::  PLAN DU SITE  ::  CONTACT  ::